RDC: le nonce apostolique et le président de la Cenco en visite au Kasaï

La ville de Kananga, capitale de la province du Kasaï central.
© wikipedia

En RDC, le nonce apostolique et le président de la Cenco découvrent les tristes réalités du Kasaï après les violences liées aux événements de Kamuina Nsapu. En séjour dans cette partie du pays, les prélats se sont montrés affectés par les souffrances de la population. Dimanche, ils étaient dans la commune de Nganza pour une visite de réconfort.

Ce dimanche, en compagnie de l'archevêque de Kananga, le nonce apostolique et le président de la Cenco ont célébré la messe en l'église Sainte Thérèse de Nganza.

« C'était une visite de réconfort pour la population de Nganza, cette population qui avait été confrontée à l'activisme de la milice Kamuina Nsapu avant de subir une virulente répression des forces de l'ordre », ont expliqué les habitants du chef-lieu de la province du Kasaï central.

L'occasion donc pour ces habitants de rappeler également les menaces dirigées en son temps contre l'abbé Gérard Ntumba, celui-là même qui avait révélé le chiffre de près de 300 personnes tuées. L'abbé a, depuis, été contraint à l'exil à Rome.

Kananga, ce sont aussi ces jeunes enfants, parfois âgés de moins de 6 ans, et ces vieillards qui sont confrontés à la malnutrition. Des centres, au nombre de six, tenus par des religieuses catholiques dans la ville, s'occupent de cette catégorie des personnes défavorisées. Certains de ces centres prennent en charge plus de 200 personnes par jour, selon l'une des responsables.

Conscient des difficultés éprouvées par ces structures, le président de la Cenco, Mgr Marcel Utembi, a plaidé pour une intervention urgente en faveur des populations affectées, parmi lesquelles des nombreux déplacés.

© RFI