Mali: le maire de Sikasso se déclare candidat de l'Adema pour la présidentielle

Vue du palais présidentiel à Bamako (illustration).
© SEBASTIEN RIEUSSEC / AFP

L’Alliance pour la démocratie au Mali (Adema), principal allié du parti au pouvoir au sein de la mouvance présidentielle, semble prendre un peu ses distances. Alors que l'Adema a décidé de présenter un candidat à la présidentielle de l’an prochain, un homme s'est placé sur les rangs. Il s'agit de Kalifa Sanogo, maire de Sikasso.

C’est désormais chose faite : principal allié du pouvoir au sein de la mouvance présidentielle, l’Adema aura un candidat à la présidentielle de l’an prochain. La décision a été prise par l’instance dirigeante du parti. Déjà, des noms de candidats à la candidature circulent.

Mais pour l'heure, il n'y en a qu'un d'officiel. Ce samedi, répondant à l’appel de ses nombreux partisans, le maire de la ville de Sikasso, un poids lourd de l’Adema, s’est lancé dans la course pour porter les couleurs de son parti. Kalifa Sanogo a deux atouts : il est le maire d’une capitale régionale considérée comme l’une des plus importantes en nombre d'électeurs inscrits ; il est l'ancien PDG de la Compagnie malienne de développement textile (CMDT). Il est donc à même d'avoir des moyens, des réseaux.

La décision de l’Adema d’avoir son candidat interne, et cette première candidature à la candidature fausse le plan de certains, qui rêvaient de rassembler toute la mouvance présidentielle autour d’un très probable candidat : l’actuel président IBK.