[Vidéo] 19 septembre 2002, la Côte d'Ivoire plonge dans le chaos

Voitures brulées à Abidjan le 24 septembre 2002
 © ISSOUF SANOGO / AFP

Dans la nuit du 19 septembre 2002, un soulèvement militaire éclate à Abidjan, en Côte d'Ivoire. Alors que le président Laurent Gbagbo est en visite officielle en Italie, les insurgés tentent de prendre le pouvoir. Près de trois ans auparavant, le premier coup d'Etat en Côte d'Ivoire avait renversé le président Henri Konan Bédié, en exercice depuis 1993. Le 19 septembre 2002, c'est la 6e fois qu'un putsch ou tentative de putsch secoue le pays. Les rebelles prennent le contrôle de Bouaké, au centre du pays et de la principale ville du Nord, Korogho entraînant la mort de plus de 300 personnes et de nombreux blessés. Menaçant à nouveau l'unité nationale, cette crise politico-militaire plonge la Côte d'Ivoire dans une très longue période de troubles et d'incertitudes.Retour sur ces événements en images et en archives sonores

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.