Cameroun: ouverture du procès en appel du correspondant de RFI Ahmed Abba

Ahmed Abba, correspondant de RFI en langue haoussa.
© via facebook profile

Le procès en appel du correspondant de RFI en haoussa Ahmed Abba s’ouvre ce jeudi 21 septembre à Yaoundé. Cela fait plus de deux ans que le journaliste est emprisonné au Cameroun. D'abord accusé d'apologie du terrorisme, il a été acquitté de cette charge lors de son premier procès, mais néanmoins condamné pour non dénonciation et blanchiment du produit d'un acte terroriste. Malgré une procédure judiciaire menée à charge, Ahmed Abba, ses collègues et son avocat veulent croire cet appel sera l'occasion de l'innocenter définitivement.

Nous attendons de cette audience que les nouveaux juges qui siègeront puissent entendre la cause de M. Abba et que nous puissions enfin démontrer son innocence en alignant les preuves que nous avons ; preuves qui ont été refusées par le tribunal en première instance.
Me Charles Tchoungang
21-09-2017 - Par David Baché

A (RE)LIRE → Liberté de la presse: Ahmed Abba, un journaliste en prison au Cameroun

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.