Madagascar: «menacé», un animateur abandonne une émission parodique

Un policier monte la garde dans une rue d'Antananarivo (photo d'illustration).
© ALEXANDER JOE / AFP

A Madagascar, le Mouvement pour la liberté d'expression (MLE) suspend son émission parodique de la chaîne YouTube du président de la République. L'animateur qui la présentait a abandonné son poste depuis près de deux semaines sans donner de nouvelles aux producteurs. Ce n'est pas la première fois que cette émission fait face à ce genre d'événement. En juillet 2017, le premier présentateur de l'émission avait pris la fuite après avoir reçu des menaces. Quelques jours plus tard, c'est le domicile du producteur qui avait été perquisitionné par la gendarmerie.

Depuis deux semaines, Fet'Maningotra, le présentateur de l'émission parodique « Tsy Mahaleo ny sampona » manque à l'appel.

Le Mouvement pour la liberté d'expression (MLE), à l'initiative de ce programme, l'avait recruté pour son talent d'imitateur. Il venait de quitter son emploi de technicien à la radio Ny Ainga, un média proche du pouvoir, selon Fetra Rakotondrasoa, l'un des porte-parole du MLE, qui a pu lui parler au téléphone.

« Il m'a dit qu'il a été menacé par son ancien patron. Avant d'être animateur de notre émission, il a été animateur et technicien d'une radio, à Ambositra, dont le propriétaire est le ministre de l'Enseignement supérieur. Nous avons déjà vu des tas d'intimidations et des menaces. Moi-même j'ai été entendu et mon domicile perquisitionné par la gendarmerie. Encore une fois, ce qui se passe aujourd'hui montre que le régime veut nous faire taire », a-t-il souligné.

Contacté, le présentateur n'a pas donné suite à nos appels. Une source proche de la présidence indique, quant à elle, que cette émission « ne dérange nullement » le président de la République.

Très populaire depuis son lancement, chaque vidéo de « Tsy Mahaleo ny Sampona » comptabilise environ 50 000 vues sur Facebook. L'émission est pour l'heure suspendue, « le temps de trouver un nouvel animateur », indique le MLE.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.