Niger: le parti de l'opposant Hama Amadou lui réaffirme son soutien

Hama Amadou, ici le 15 juin 2014, à Niamey, est en exil en France.
© BOUREIMA HAMA / AFP

Le parti de l'opposant Hama Amadou, en exil en France, a fait sa rentrée politique à Niamey ce dimanche 24 septembre. Le parti Moden Fa Lumana sort de sa léthargie. Très critiques à l'endroit du régime du président Mahamadou Issoufou, les partisans de Hama Amadou sonnent la mobilisation, pour disent-ils, restaurer la démocratie en danger au Niger. Un meeting qui s'est tenu sous haute surveillance policière.

Dans l’enceinte de l’arène de lutte traditionnelle de Niamey, lieu où s’est tenue la conférence régionale du parti du Moden Fa Lumana, l’ombre du leader de l’opposition Hama Amadou a plané sur tous les travaux. « Nous sommes sous son ombre. Les militants de Niamey sont engagés, vraiment, ils sont déterminés à mener la lutte vaille que vaille », explique le président des jeunes du parti de la commune 4.

Pour prouver leur loyauté à leur leader absent du pays, tous les lieutenants de Hama Amadou étaient présents à la rentrée politique. Une motion de soutien a été lue lors des travaux : « Exprime au parti et son président, son excellence monsieur Hama Amadou, son soutien indéfectible et constant ».

« Hama Amadou reste et demeure le leader »

Avec cette rentrée politique, le Moden Fa Lumana sonne la mobilisation. Le député Soumana Sanda affirme haut et fort que le régime de Niamey a échoué avant d’appeler ses militants pour un combat ultime pour restaurer la démocratie. Pour lui, l’absence de Hama Amadou n’est pas un obstacle. « Et l’absence temporaire, parce qu’il faudrait bien le préciser que cette absence est temporaire, de Hama Amadou n’enlèvera à rien à la détermination des militants du Moden Fa Lumana Africa, affirme-t-il. Hama Amadou reste et demeure le leader incontesté de notre parti ».

Pour soutenir leur camarade, les autres leaders de l’opposition ont fait le déplacement de l’arène de lutte traditionnelle.