Republier
Burkina Faso

Burkina Faso: deux gendarmes tués dans une embuscade au nord du pays

L'attaque a eu lieu dans la province du Soum, dans le nord du Burkina Faso. Ici, près de Markoye (Photo d'illustration).
© Marco Schmidt / Wikipedia

Au Burkina Faso, au moins deux gendarmes ont été tués et deux autres blessés ce mardi 26 septembre au soir dans une embuscade tendue par des hommes armés contre un convoi de carburant d'une société minière. L'attaque a eu lieu non loin de Djibo, dans la province du Soum.

Il est 16h30, heure locale, mardi 26 septembre 2017, quand un convoi de la société minière de Belahourou transportant du carburant tombe dans une embuscade.

Le véhicule de tête des gendarmes chargés de sécuriser le convoi jusqu'à sa destination saute sur un engin explosif sur l'axe Tongomayel/Inata, à une soixantaine de kilomètres de Djibo, dans la province du Soum. S'en suit un échange de tirs entre les assaillants et les forces de sécurité. Après plusieurs minutes, les assaillants réussiront à prendre la fuite.

Le bilan de cette attaque est d'au moins deux morts et deux blessés graves parmi les gendarmes. Les blessés ont été évacués dans un centre de santé.

Troisième attaque en moins d’une semaine

La situation sécuritaire dans le nord du Burkina Faso continue de se dégrader avec la multiplication des attaques contre les forces de sécurité et les assassinats ciblés.

C'est la troisième attaque dans cette province en moins d'une semaine. L'incendie du poste de police du site de réfugiés de Mentao a causé d'importants dégâts matériels et au moins sept soldats burkinabés ont été blessés samedi 23 septembre, lorsque leur véhicule a sauté sur un engin explosif à quelques kilomètres de Djibo.

Les engins explosifs actionnés à distance sont de plus en plus utilisés par les terroristes pour mener les attaques contre les forces de défense et de sécurité dans le nord du Burkina Faso.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.