Republier
Mali Terrorisme

Mali: recrudescence des prêches jihadistes dans la région de Mopti

A l'est de Mopti, dans le cercle de Koro, juste à la frontière avec le Burkina Faso, les terroristes vont et viennent désormais quotidiennement.
© © RFI

De nombreux témoignages font état d'une recrudescence des terroristes dans la région de Mopti, dans le centre du Mali, plus précisément à la frontière avec le Burkina Faso. Des campagnes de recrutement sont organisées pour tenter de convaincre des jeunes de rejoindre le groupe terroriste du prédicateur peul Amadou Koufa.

Le mode opératoire décrit par des habitants est toujours similaire : une dizaine de jeunes à moto arrivent dans les villages, souvent en fin de semaine, et entament des prêches sur la place publique. Des discours appelant à rejoindre le mouvement armé dirigé par Amadou Koufa. C'est souvent « le vendredi et le dimanche », précise un résident.

Mais ces dernières semaines, ces campagnes de recrutement et de persuasion se sont intensifiées, selon plusieurs témoignages concordants. A l'est de Mopti, dans le cercle de Koro, juste à la frontière avec le Burkina Faso, les terroristes vont et viennent quotidiennement. Dans la région, personne ne veut s'exprimer publiquement par peur de représailles. Un notable affirme même que les terroristes laissent entendre « qu'ils peuvent écouter les téléphones ». De quoi alimenter la paranoïa.

Les habitants racontent également que les terroristes réclament désormais des dons en nature, du bétail par exemple pour « aider la cause ».

Ce regain d'activité dans la zone pourrait être lié à la mauvaise passe dans laquelle se trouve le prédicateur peul Amadou Koufa. Plusieurs dizaines de ses soldats auraient déserté ces dernières semaines. Dans un récent message audio qui lui est attribué, le prédicateur harangue ses troupes et fait référence à cette fameuse zone entre Koro et Douentza.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.