Madagascar: une rentrée scolaire maintenue malgré l'épidémie de peste

Une vue de la capitale Antananarivo à Madagascar.
© REUTERS/Thomas Mukoya

Depuis deux mois, 24 personnes sont mortes de la peste dans le pays. C'est dans ce contexte que les écoliers malgaches vont faire leur rentrée ce lundi 2 octobre. Malgré la suspension de tous les rassemblements publics à Antananarivo annoncé samedi par le Premier ministre malgache, la rentrée scolaire aura bien lieu a fait savoir le ministère malgache de l'Education nationale. Ce dernier a donné des recommandations aux chefs d'établissements scolaires vu l'épidémie de peste. Une rentrée scolaire qui inquiète certains parents dans la capitale malgache.

Pour la plupart des parents, il n'est pas question de faire manquer l'école à leurs enfants mais le doute est là. Lily a des jumelles de 9 ans. « Je n'ai pas vraiment peur parce que ce n'est pas un scoop la peste. Après on ne sait pas ce qui peut arriver à l'école. Il y a beaucoup d'enfants qui viennent de partout. Moi je n'ai pas été informée de ce qu'on devait faire ou des précautions qu'on devrait prendre. »

Les chefs d'établissements scolaires de tout le pays ont reçu des recommandations pour prévenir l'épidémie de peste : faire nettoyer leur école, accrocher les affiches de prévention du ministère de la santé sur la transmission de la peste ou encore contacter tout de suite un médecin en cas de symptôme, comme de la toux ou de la fièvre. Un numéro vert a également été mis en place en cas de doute (le 032 32 038 00 ou le 034 30 810 30).

Malgré ces mesures de prévention Charline est préoccupée pour son fils de 14 ans. « C'est la rentrée donc il ira à l'école mais je suis inquiète parce que, quand même, les enfants sont nombreux dans son collège. Ça peut vite se propager. En plus, l'école de mon fils se trouvent près des bas quartiers. C'est très sale là-bas mais il est obligé de passer par ces quartiers pour aller en cours. »

Antananarivo est régulièrement pointée du doigt pour son insalubrité. Les autorités malgaches ont fait savoir dimanche que des dispositions ont été prises pour que les ordures des quartiers de la capitale soient ramassées tous les jours.