ONU: pour des ONG, la RDC n’a pas sa place au Conseil des droits de l'homme

Le Conseil des droits de l'homme des Nations unies à Genève, le 19 septembre 2017.
© REUTERS/Denis Balibouse

En République démocratique du Congo, une cinquantaine d'ONG internationales et locales s'élèvent contre la candidature de ce pays au Conseil des droits de l'homme à Genève. Elles mettent en cause les « multiples violations des droits de l'homme » mises à la charge du pouvoir, ainsi que de ses forces d'ordre et de sécurité.

Il n’est pas exemplaire en matière de respect des droits de l’homme. C’est la capitale des viols et des violences contre la femme, d’assassinats politiques, de massacres de masse aussi bien à l’est du pays que dans le Kasaï, avec plus ou moins dans l’espace d’une année 5 000 personnes fauchées, 80 fosses communes. Et même des experts onusiens ont été assassinés.
Paul Nsapu, secrétaire adjoint de la FIDH en charge de l'Afrique
06-10-2017 - Par Esdras Ndikumana