Procès Gbagbo: les familles des victimes satisfaites du témoignage de Mangou

L'ex-chef d'état-major des armées, Philippe Mangou, devant la CPI à La Haye, le 5 octobre 2017.
© Capture d'écran AbidjanTV.net

Pendant deux semaines, un témoin important a témoigné à la barre dans le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé devant la Cour pénale internationale à La Haye : Philippe Mangou, qui était le chef d'état-major de l'armée ivoirienne pendant la crise post-électorale de 2010-2011. Il a explicité l'organisation des Forces de défense et de sécurité et pointé du doigt un certain nombre de dysfonctionnements dans leur gestion. Cette déposition suscite le soulagement des familles de victimes.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.