PMU-Mali: découverte d'un réseau de fraude de tickets au détriment des parieurs

De nouvelles interpellations ont eu lieu, ce jeudi, à Bamako, de travailleurs et responsables du Pari mutuel urbain (PMU) au Mali.
© AFP PHOTO/ISSOUF SANOGO

De nouvelles interpellations ont eu lieu, ce jeudi, à Bamako, de travailleurs et responsables du Pari mutuel urbain (PMU) au Mali. Ces interpellations s'ajoutent à celles opérées la semaine dernière dans le cadre d’une enquête sur un vaste réseau de faux parieurs qui empochent illégalement des gains. Des irrégularités auraient permis à certains de remporter des dizaines voire des centaines de millions de francs CFA.

La technique de fraude ? Lors des traitements des tickets du PMU par des travailleurs de la société, des manipulations se déroulent. C’est en réalité un vaste réseau mafieux. A Bamako par exemple, trois kiosques suspects du Pari mutuel urbain (PMU) sont rapidement recherchés. On découvre alors le pot aux roses : il s’agit en réalité « de kiosques fictifs », inventés par « le même véritable réseau mafieux » à l’intérieur même de la société.

L'actuel ministre malien de la Communication, Modibo Arouna Touré, à l’époque patron du PMU-Mali, a contribué à démasqué ces fraudes, grâce à sa décision l’informatiser les opérations techniques. Ce réseau de faussaires opérait depuis de nombreuses années, notamment depuis 2004-2005. A chaque étape, il y avait des complices. Notamment au service de validation des tickets, et au paiement des gains.

Au total, plus de 8 personnes ont été interpellés. Parmi elles, le directeur d’un département du PMU-Mali, et un autre haut responsable. Ce vendredi, d’autres interpellations sont prévues d’après nos informations. Le préjudice subi par la société serait énorme. Des dizaines, voire des centaines de millions de francs CFA.