Republier
Kenya

Kenya: Amnesty et HRW dénoncent d’une même voix les violences policières

Des policiers kényans essayent de disperser des manifestants de l’opposition avec des tirs de gaz lacrymogènes, à Nairobi.
© REUTERS/Thomas Mukoya

« Tuez ces criminels », c'est le titre du nouveau rapport publié, ce lundi, par Amnesty International et Human Right Watch. Les deux organisations de défense des droits humains dénoncent l'usage excessif de la force par la police kényane lors des manifestations qui ont suivi l'élection présidentielle du 8 août 2017.

Pour les deux ONG, la police kényane est directement impliquée dans la mort d'au moins 33 personnes. Elle est aussi responsable de centaines de blessés. Les violences documentées se sont produites à Nairobi, la capitale du 9 août au 12 septembre 2017.

Selon ce rapport, les victimes sont pour beaucoup des manifestants issus des rangs de l'opposition. La police leur a tiré dessus ou les a tout simplement passées à tabac. D'autres personnes sont mortes par asphyxie, après avoir inhalé du gaz lacrymogène.

Autre constat dressé par les deux ONG : les manifestants ne sont pas les seules victimes de ces violences policières. Elles touchent aussi les habitants des bastions de l'opposition. Comme cette femme, enceinte de huit mois, piétinée à mort par une foule en fuite, lors d'une manifestation.

Selon Michelle Kagari, la directrice adjointe d'Amnesty International pour l'Afrique de l'Est et des Grands Lacs, certains bastions de l'opposition ont été encerclés, les habitations envahies et des habitants ont aussi perdu leurs commerces. Selon cette responsable, les premières victimes de ces violences policières sont les plus pauvres.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.