Cameroun: le procès en appel d'Ahmed Abba se poursuit

Photo d'Ahmed Abba, correspondant de RFI en langue haoussa.
© via facebook profile

La seconde audience du procès en appel de notre collègue Ahmed Abba s'ouvre ce jeudi 19 octobre à Yaoundé. Cela fait plus de deux ans que notre correspondant en langue haoussa au Cameroun est emprisonné. D'abord accusé d'apologie du terrorisme, il a été acquitté de cette charge lors de son premier procès. Mais Ahmed Abba a été condamné pour non-dénonciation et blanchiment du produit d'un acte terroriste. L'objet du délit : un téléphone portable qui ne figure pas au dossier. Ses avocats espèrent que cet appel sera l'occasion de l'innocenter.

En cour d'appel, tout est remis à plat. Nous espérons bien pouvoir rentrer dans le vif du sujet
Me Clément Joël Nakong, l'un des conseils d'Ahmed Abba
19-10-2017 - Par RFI

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.