Madagascar: les prix du riz s'envolent

Une rizière près de Fort Dauphin, à Madagascar (photo d'illustration).
© Getty Images/Olivier Cirendini

Ces dernières semaines à Madagascar, le prix du kilo de riz n'a cessé d'augmenter. Une situation qui inquiète les Malgaches. Ces derniers en mangent à chaque repas. Ce sont plus de 2 millions de tonnes de riz par an qui sont consommées à Madagascar. Le ministre du Commerce et de la consommation a promis une importation massive pour faire baisser les prix.

Sur les marchés d'Antananarivo, le kilo de « vary gasy », le riz premier prix, considéré comme à la portée de tous, a atteint les 2 200 ariary, environ 60 centimes d'euros. Un riz que les Malgaches achètent 1 600 ariary le kilo d'ordinaire.

Cette hausse s'explique d'abord par les mauvaises récoltes de cette année. La sécheresse a touché les régions rizicoles de Madagascar, et notamment l'Alaotra Mangoro, province à l'est d'Antananarivo, considérée comme le grenier à riz du pays. Dans le nord-est de la Grande Île, dans la région de Sava, le cyclone Enawo a détruit 80% des rizières au mois de mars.

Un manque considérable pour faire face à la période de soudure qui a débuté ce mois-ci et qui s'étend jusqu'au mois d'avril.

Pour éviter la pénurie et revenir à un prix abordable du kilo de riz, le ministre du Commerce et de la consommation, Nourdine Chabani, mise sur une importation massive. « Les besoins sont estimés à 136 000 tonnes d'ici la fin de l'année, mais nous ne les avons pas », indique-t-il. En tout, Madagascar aura importé près de 400 000 tonnes de riz cette année contre 250 000 habituellement.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.