Cinéma: affluence de participants pour le Bushman Film Festival

L'affiche du Busham Film Festival
© © Busham Film Festival

Le premier Bushman Film Festival s'ouvre ce jeudi et jusqu'au 29 octobre en Côte d'Ivoire. Il est dédié aux films courts tournés à partir de smartphones. Une idée originale qui permettra de mesurer l'ingéniosité et la créativité des réalisateurs. Dans trois salles de projection, les hôtes du café-hôtel culturel du Bushman à Cocody pourront aussi assister à des débats sur le genre et à des expos photos.

Avec plus d'un millier de film venus de 97 pays les candidatures ont largement dépassé les frontières du continent africain et la présélection a été laborieuse. Les organisateurs ont été submergés par les candidatures. Ce sont finalement une centaine de courts métrages qui ont été retenus pour cette première édition. Les organisateurs ont été submergés par les candidatures.

« En Côte d’Ivoire, quel que soit le niveau social, chaque personne a un smartphone, nous explique Pascale Porquet, l'organisatrice de ce 1er festival du Bushman Café à Cocody. Le concept, c’est pendant quatre jours de partager vos émotions. On espère dénicher des talents et mettre leurs films à l’honneur pendant le festival. »

Le Bushman Film Festival est parrainé par le réalisateur franco-ivoirien Philippe Lacôte et parmi les membres du jury il y a aussi le comédien, metteur et scène et producteur Luis Marquès. J’ai beaucoup aimé l’idée du BFF, « qui était de dire : le cinéma coûte cher nous… alors qu’est-ce qu’on pourrait faire avec les moyens du bord ? avec un outil qui n’est plus un simple téléphone pour communiquer mais aussi une caméra, un micro, des possibilités de montage, de diffusion immédiate… Ca m’excite, on a envie de voir ce que cela va donner !!! »

A l'issue du festival trois prix seront décernés : les Modjé(s) pour « Mobile Djeli » c'est à dire des conteurs baroudeurs qui ont dans leur poche un smartphone mais aussi une caméra.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.