Bénin: Patrice Talon forme un nouveau gouvernement et trouve de nouveaux alliés

Le président béninois Patrice Talon, le 11 janvier 2017.
© ISSOUF SANOGO / AFP

Après le remaniement ministériel de ce samedi 28 octobre, le deuxième gouvernement de Patrice Talon est composé de 22 membres. Entrée de nouveaux alliés politiques, exit les ministres de Sébastien Ajavon.

Dans le camp de l’ancien président Boni Yayi, on ne cache pas sa déception après ce remaniement. « Rien n’a changé et nous n’attendons aucune inflexion de la politique en cours avec cette équipe-là », estime Eugène Azatassou coordonnateur des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE).

Du côté de Sébastien Ajavon pas de déclaration officielle pour l’instant. C’est pourtant le gros perdant de ce remaniement. Tous ses ministres ont été remerciés. C’est la mort de l’alliance conclue entre les deux hommes en mars 2016, lors du second tour de l’élection présidentielle.

Patrice Talon retrouve d’autres alliés. Il recrute les neuf nouveaux ministres dans les partis qui ne l’avaient pas soutenu à la présidentielle, élargissant ainsi sa base en prévisions des législatives à venir.

Il crée les ministères des PME, de la microfinance et des affaires sociales. Ses opposants l’ont souvent critiqué de ne rien faire sur ce front-là. Abdoulaye Bio Tchané reste numéro deux du gouvernement. Le chef de l’Etat renforce aussi la position du benjamin Oswald Homeky. En plus du sport, Talon lui confie la culture et le tourisme.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.