Kenya: la stratégie d'Odinga pour contester la réélection de Kenyatta

Le leader de l'opposition, Raila Odinga, en meeting à Nairobi, le 18 octobre 2017.
© REUTERS/Baz Ratner

Au Kenya, l’opposant Raïla Odinga ne reconnaît pas la réélection du président Kenyatta. Le chef de la coalition Nasa a dévoilé sa stratégie. Une stratégie complexe, alors qu'il a promis que le résultat de cette élection finirait par être annulé.

C’est une stratégie sur le long terme qu’a présentée Raïla Odinga. Pour cela, une série d’organes sera chargée d’organiser son programme national de résistance, une branche de sa coalition Nasa organisera des boycotts économiques ou encore des manifestations.

L'opposant a aussi annoncé la création d’une assemblée du peuple où se mélangeront des travailleurs, la société civile, des religieux, des femmes ou encore des jeunes. A l’intérieur de ce forum, un groupe de travail se focalisera sur les faiblesses dans la gouvernance du pays, dans les institutions, dans les agences de sécurité ou encore dans l’utilisation de l’argent public.

Beaucoup de questions sans réponse

Pour autant, cette stratégie laisse une impression d’inachevée. Quid des recours judiciaires devant la Cour suprême ? Raïla Odinga n’a rien dit. Les élus d’opposition expliquent que n’importe quel citoyen peut déposer un dossier, sans être clairs sur les intentions de la Nasa.

La stratégie a pour objectif d’obtenir des élections libres et crédibles, mais pour quand ? Dans les trois mois, comme il l’avait demandé il y a quelques jours ou pour 2022 ? Là encore, pas de réponse du chef de l’opposition.

Sa stratégie vise aussi à harceler le pouvoir, à le mettre sous pression pour obtenir des réformes. Mais la Nasa en a-t-elle les moyens alors qu’elle est minoritaire à l’Assemblée ? Beaucoup de militants sont prêts à suivre les consignes données par Raïla Odinga, mais mardi après son discours, l’un d’eux confiait qu’il ne savait pas quelle attitude adopter.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.