Congo: des ONG exigent la libération d'un journaliste détenu sans jugement

Ghys Fortuné Dombé Bemba est détenu depuis dix mois sans procès (photo d'illustration).
© GUY-GERVAIS KITINA / AFP

Détenu depuis dix mois pour soupçons « d'atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat en relation avec un ancien chef rebelle », le directeur de publication du journal Thalassa, Ghys Fortuné Dombé Bemba, n'a toujours pas eu de procès. Son état de santé inquiète désormais les défenseurs des droits de l'homme qui, dans une déclaration, ont appelé samedi 4 novembre à sa libération.

Selon Joe Washington Ebina, qui a lu devant la presse la déclaration des ONG de défense des droits de l'homme, l'état de santé du journaliste Ghys Fortuné Dombé Bemba s'est dégradé depuis sa détention. Il devient même inquiétant : « Ghys Fortuné Dombé Bemba est relativement mourant. Nous craignons pour sa vie. Voilà pourquoi nous nous sommes retrouvés pour lancer ce cri d'alarme afin que nous ne puissions pas constater son décès un jour. Sa santé est très précaire ; il est dans des conditions très difficiles, nous sommes vraiment alarmés et la situation est inquiétante », a fait savoir Joe Washington Ebina.

Les ONG appellent à la libération du directeur de publication de l'hebdomadaire indépendant d'informations Thalassa : « Notre appel concerne la libération de Ghys Fortuné Dombé Bemba parce que nous estimons que sa détention est foncièrement arbitraire. Alors, il doit être libéré, c'est tout », a déclaré un autre défenseur des droits de l'homme.

Détenu depuis dix mois, ce journaliste est soupçonné d'avoir commis des faits de complicité d'atteinte à la sûreté intérieure de l'Etat en relation avec l'ancien chef rebelle le pasteur Ntumi, lui-même accusé de commettre des exactions dans le département du Pool depuis avril 2016.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.