Guinée: les journalistes dénoncent les exactions des forces de l'ordre

Scène de rue à Conakry, janvier 2015 (photo d'illustration)
© Jane Hahn/Washington Post/Getty

Des centaines de représentants de médias sont descendus, hier, mardi 7 novembre, dans les rues de Conakry pour dénoncer les exactions des forces de l'ordre contre les journalistes et l'indifférence de la Haute autorité de la communication. Aboubacar Camara, est le directeur de la radio et TV Gangan. Il a été arrêté et incarcéré dans une brigade de gendarmerie. il est au micro de RFI.

On finira par faire le black-out total de tous les médias en Guinée.

Aboubacar Camara, directeur de la radio-TV Gangan
08-11-2017 - Par Moktar Bah

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.