Madagascar: opération de délivrance de carte nationale d'identité

Scène de rue à Andasibe, Madagaascar (photo d'illustration).
© Arterra/UIG/Getty

A Madagascar, d'après les autorités, près de 900 000 personnes en âge de voter n'ont pas de papiers d'identité. Dans ce contexte préélectoral, l’élection présidentielle doit se tenir fin 2018, le gouvernement malgache, appuyé par le PNUD, lance ce mois-ci une opération de délivrance de carte d'identité auprès des citoyens qui en sont dépourvus. Cela permettra de les inscrire automatiquement sur les listes électorales.

A quelques mois de l'élection présidentielle, la démarche est primordiale. L'obtention d'une carte d'identité est indispensable pour être inscrit sur la liste des électeurs et obtenir le droit de vote.

Dans le bidonville de La Réunion Kely, à Antananarivo, ils sont nombreux à être sans papier d'identité. C'est le cas de Lala 27 ans : « Je suis sur le point de faire la demande pour obtenir mes papiers parce que je voudrais voter. C'est important pour moi, car je voudrais être considérée comme une citoyenne ». Même besoin pour Christine, 18 ans : « Je souhaiterais faire la demande de mon acte de naissance et de ma carte d'identité, mais je ne sais pas du tout où et comment la faire. Je veux pouvoir voter, car j'espère que ça fera évoluer la situation des pauvres ici ».

Ce mois-ci, un guichet unique va être mis en place dans tous les districts du pays. Les citoyens qui font la demande de leur acte de naissance et de leur carte d'identité seront donc automatiquement inscrits sur les listes.

Heriniaina a 19 ans, lui aussi n'a pas de carte d'identité, mais il n'a pas l'intention d'en faire la demande : « On sait tous qu'il y a une élection bientôt. Mais nous, nous sommes pauvres. Nous avons de gros problèmes financiers. Pour moi, aller voter c'est une perte de temps. Notre quotidien c'est de trouver de quoi manger au jour le jour. Ce n'est pas l'élection qui va nous aider ».

L'objectif de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) est d'atteindre les 10 millions d'inscrits. Pour le moment, elle fait état de 9,2 millions d’électeurs.