Kenyatta investi, Odinga promet d'en faire autant dans deux semaines

L'opposant Raila Odinga, leader de la NASA, s'adresse à ses partisans à Nairobi, le 28 novembre 2017.
© REUTERS/Thomas Mukoya

Au Kenya, la prestation de serment d’Uhuru Kenyatta, mardi, a mis fin à plus de 100 jours de période électorale, mais pas à la crise politique. Dans son discours d’investiture, prononcé devant une dizaine de chefs d’Etats et des dizaines de milliers de partisans, Uhuru Kenyatta a prêché l’unité. Mais quelques heures plus tard seulement, Raila Odinda annonçait qu’il serait également investit président du peuple dans deux semaines.

« Cette élection était une bataille entre deux visions. Ceux qui ont voté pour moi ont choisi la meilleure vision » déclare Uhuru Kenyatta, le ton fier, devant une foule en délire.

Le président a présenté un programme ambitieux pour son second mandat : couverture santé universelle, aide à la création de 500 000 logements, emploi des jeunes, mais aussi visa à l’arrivée au Kenya pour tous les Africains, et exemption de visa pour les membres de la communauté d’Afrique de l’Est.

Uhuru Kenyatta a également prêché l’unité : « j’ai commencé à tendre la main à tous les leaders politiques » dit-il. Surtout, il s’est présenté en garant de la loi et de l’Etat de droit, une critique en creux des méthodes de l’opposition.

Au même moment, Raila Odinga tentait d’accéder à Embakasi, un quartier populaire de Nairobi où la NASA avait prévu un rassemblement en commémoration de ses partisans morts sous les balles de la police ces dernières semaines.

Cette fois encore, l’opposition a été accueillie à coup de gaz lacrymogène. Cela n’a pas empêché Raila Odinga de s’exprimer. Il a annoncé qu’il serait lui aussi investi président du peuple le 12 décembre prochain, laissant présager de nouvelles tensions.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.