Forum d'investissement Chine-Afrique: de nouveaux projets présentés

La rénovation de la ville de Bamako fait partie des projets présentés au forum de Marrakech (illustration).
© SEBASTIEN RIEUSSEC / AFP

La 2e édition du Forum d'investissement Chine-Afrique a pris fin mardi soir 28 novembre à Marrakech. Des centaines de décideurs chinois et africains s'étaient donné rendez-vous pendant 2 jours pour évoquer les pistes qui peuvent favoriser l'accélération des investissements bénéfiques pour les deux parties. C'était l'occasion de présenter certains projets.

La rénovation de la ville de Bamako fait partie des projets présentés au forum de Marrakech, des projets qui nécessitent des financements, notamment du géant asiatique. Les acteurs publics et privés marocains ont exhorté les Chinois à s'intéresser aux nouveaux secteurs porteurs de croissance aussi bien en Chine qu'en Afrique. Comme elle a longtemps compté sur l'aide publique au développement, l'Afrique ne court-elle pas le risque de se contenter d'être un réceptacle de la manne financière de la 2e économie du monde ? Est-ce que le continent peut éviter le spectre du poids de la dette chinoise ?

« Nous devons effectivement diversifier les sources de financements. Les Etats sont endettés, affirme Brahim Benjelloun-Touimi, directeur exécutif de la Banque marocaine BMCE Bank of Africa, présente dans 19 autres pays africains et en Chine. La communauté des PME ne l’est pas encore. Donc, il y a à faire en sorte d’utiliser tous les leviers, dont ceux des marchés des capitaux, pour, précisément, permettre que les investissements puissent adresser les besoins de financement exprimés en Afrique. L’aide publique au développement devrait être un appoint, un geste politique, qui montre que ce pays est un pays éligible, mais l’essentiel devrait être du business as usual.  Les investisseurs doivent se sentir, à travers le monde, chez eux à travers des projets. »

Le Maroc se positionne aujourd'hui comme un intermédiaire au niveau des partenariats Afrique-Chine-Europe.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.