Republier
Comores France

France-Comores: lancement de la 6e commission mixte avec des élus de Mayotte

(Photo d'illustration) Le président français Emmanuel Macron et son homologue comorien, Azali Assoumani, lors d'une rencontre à l'Elysée, le 12 décembre 2017.
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

La 6e commission mixte France-Comores a débuté ce vendredi 15 décembre à Moroni, douze ans après la précédente. Fait historique, c'est la première fois qu'une délégation française compte des élus de l'île de Mayotte en visite officielle aux Comores.

Les membres de la délégation française viennent de métropole, mais aussi de l'île de la Réunion voisine, ainsi que de Mayotte, département français pour les uns, île comorienne pour les autres. Sans que cela ne pose problème, assure Mohamed El-Amine Souef, ministre comorien des Affaires étrangères.

« Nous avons amorcé un dialogue avec nos frères et soeurs mahorais pour voir ce que nous pouvons faire ensemble. Le message est clair : ce qui a été uni par l'Histoire et la géographie ne peut pas être désuni par d'autres facteurs. Qu'on le veuille ou non, Mayotte comme l'île de la Réunion ne peuvent évoluer que dans leur environnement naturel », défend le chef de la diplomatie comorienne.

Selon l'ambassadrice de France en Union des Comores Jacqueline Bassa-Mazzoni, la santé et l'éducation sont les domaines à accompagner rapidement avec des actions visibles.

« On met un petit peu de côté les questions politiques qui sont certes très importantes, mais avant tout par exemple, quand une femme ne peut pas accoucher sur place parce qu'elle n'a pas les conditions réunies pour accoucher en toute sécurité, et bien je dis que c'est là qu'il faut agir, lance-t-elle. Des projets qui répondent à l'intérêt régional aussi, car les Comores, [...] Mayotte et la Réunion sont dans un environnement régional. »

Les discussions sur la feuille de route visant à faciliter l'accès à Mayotte signée à Paris en septembre dernier se poursuivront en marge de cette commission mixte.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.