Republier
Gabon

Gabon: plusieurs commerçants interpellés après l'agression des Danois

Libreville, capitale gabonaise.
© RFI/Richard Riffonneau

Dans la capitale gabonaise, deux ressortissant danois ont été blessés samedi 16 décembre après avoir été attaqués à l'arme blanche. Il s'agirait, selon le ministre gabonais de la Défense Etienne Massard Makaga, de deux journalistes travaillant pour la chaîne National Geographic pour laquelle ils faisaient un reportage. L'un d'eux a été grièvement atteint. Leur assaillant, un Nigérien, aurait crié « Allah Akbar» avant de se ruer sur eux. L'enquête a commencé dès hier soir.

L'agresseur est toujours en détention préventive. Selon les premiers éléments de l'enquête, ce dernier réside dans une petite ville à environ 350 km à l'est de Libreville. Il est arrivé dans la capitale il y a trois jours seulement, visiblement pour commettre ce crime. Les enquêteurs veulent notamment savoir s'il s'agit d'un acte isolé ou concerté.

Ce matin, la police a effectué une descente musclée au village artisanal où a eu lieu l'agression. Tous les commerçants présents ont été interpellés et conduits dans un camp de police. Le préfet de police de Libreville, le colonel Serge Hervé Ngoma, a expliqué que ces commerçants seront entendus pour non assistance à personne en danger. « Pendant l'agression, et selon les témoignages d'une des victimes, il n'y a pas eu d'assistance à personne en danger, assure le préfet. L'attitude des personnes en cet endroit laisse même penser qu'il pourrait y avoir complicité. Il est inadmissible de voir que des individus se font agresser au vu et au su de tout ce monde, et que personne ne réagisse. Il nous a même été rapporté que certains se sont opposés à ce que l'on appelle la police pour qu'elle intervienne. »

L'un des journalistes grièvement blessé a été opéré avec succès vendredi soir. Il est dans un état stable, a affirmé une source gouvernementale.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.