Kenya: une sulfureuse agence de pub américaine au service du Jubilee?

Uhuru Kenyatta lors de son discours de président réélu, à Nairobi, au Kenya, le 30 octobre 2017.
© REUTERS/Thomas Mukoya

Au Kenya, le Jubilee, le parti au pouvoir, aurait embauché une entreprise de publicité américaine ayant auparavant travaillé pour Donald Trump pendant la campagne présidentielle. C'est ce que révèle un rapport de l'ONG britannique Privacy International. La société Harris Media LLC serait donc à l'origine de la violente campagne sur les réseaux sociaux visant à dénigrer l'opposant Raila Odinga, qui avait fait polémique avant la présidentielle.

Kenya, 2020... Raila Odinga est maintenant président à vie. Des communautés entières sont déplacées. Le groupe terroriste somalien al-Shabab contrôle le Nord-Est du Kenya ! Voilà le message apocalyptique délivré par une vidéo qui circulait sur les réseaux sociaux peu avant l'élection présidentielle d'août dernier.

Un scrutin que les observateurs prévoyaient très serré, au terme d'une campagne, largement tenue sur internet, et qui avait attisé les tensions entre communautés. A ce moment-là, c'est l'entreprise Cambridge Analytica, connue pour avoir participé à la campagne de Donald Trump, qui était pointée du doigt par les médias kényans.

Mais, selon l'ONG Privacy International, c'est une société américaine, l'agence de communication Harris Media LLC qui serait à l'origine de la vidéo, tout comme d'un site détaillant le bilan d'Uhuru Kenyatta.

Initiative dangereuse

Harris Media, qui utilise l'analyse de données pour cibler les publics aurait également travaillé pour Donald Trump, tout comme pour le parti d'extrême droite allemand AfD, selon le quotidien Der Spiegel.

Pour Privacy International, ce type de campagne publicitaire violente est très inquiétant dans un pays au contexte politique tendu, tout comme le profilage d'électeur, sans cadre juridique. Le parti d'Uhuru Kenyatta, lui, nie avoir eu recours aux services de la société.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.