Madagascar: Rajaonarimampianina confirme la tenue de l'élection présidentielle en 2018

(Photo d'illustration) Le président malgache Hery Rajaonarimampianina, ici lors d'une rencontre avec son homologue chinois Xi Jinping à Pékin en mars 2017.
© Reuteurs/Lintao Zhang

Le président malgache a salué ce lundi 18 décembre « un dialogue politique franc et loyal », après sa rencontre avec l'ambassadeur de l'Union européenne au palais présidentiel de Iavoloha, au sud d'Antananarivo. A moins d'un an de la fin du mandat du président de la République, l'UE a réitéré son soutien à Madagascar pour la mise en place d'élections libres, transparentes et inclusives. Elle s'est dit prête à soutenir ces élections à hauteur de 3,7 millions d'euros. Hery Rajaonarimampianina a lui voulu rassurer, notamment concernant la tenue de l'élection présidentielle.

Le président de la République a voulu ce lundi apaiser les tensions autour des élections malgaches. Depuis plusieurs semaines, la société civile et différents partis politiques font part de leurs inquiétudes concernant la tenue effective du scrutin présidentiel en 2018.

Une crainte qui s'est déclenchée notamment lorsque le chef de l'Etat malgache s'est dit favorable à une modification de la Constitution il y a trois mois. Sans écarter une possible retouche de la loi fondamentale, Hery Rajaonarimampianina a voulu rassurer ce lundi.

« Nous ne pouvons pas faire semblant de ne pas voir l'année qui arrive, l'année 2018. C'est une période d'élections. C'est la raison pour laquelle je précise que nous allons procéder à ces élections. Elles ne vont pas être repoussées. Nous allons avancer pour les mettre en place. Le débat est ouvert pour qu'elles soient réalisées de la meilleure façon possible, parce que c'est l'intérêt de la nation qui nous importe. »

Reste à savoir si cette annonce calmera les craintes de la société civile et de l'opposition, car pour l'heure aucune date précise concernant la tenue de l'élection présidentielle n'a été arrêtée par le gouvernement malgache. Une échéance que réclame aussi la Commission électorale nationale indépendante.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.