Burkina Faso: quand la fête de Noël rime avec partage, au-delà des confessions

Espace cuisine en plein air d'une famille d'ethnie lobi. La cuisine, les repas, des moments de partage, au-delà des confessions.
© NABANGZANGA/Flickr CC

Au Burkina Faso, un pays à majorité musulmane, on a célébré la fête de la Nativité entre amis et voisins. Pour permettre à tout le monde de participer à la fête, les repas sont faits en tentant compte des pratiques religieuses des invités. Comme ce fut le cas dans la famille où RFI s'est rendue.

Il n'y a pas de distinction, que tu sois animiste, protestant, catholique, musulman. Nous sommes les mêmes frères, les mêmes familles
Sur la table, des mets traditionnels et modernes pour tous les invités, sans distinction de religions
26-12-2017 - Par Yaya Boudani

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.