Republier
RDC

RDC: un chef de quartier tué à Beni, au Nord-Kivu

Les Forces coalisées FARDC-MONUSCO engagées dans l’opération dénommée «Usalama» (Sécurité) mènent des activités militaires sur le territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu en RDC.
© Photo MONUSCO/Force

Un chef de quartier a été assassiné le 25 décembre au soir à Beni, dans la région du Nord-Kivu, à l'est de la République démocratique du Congo. Les motifs précis de ce meurtre sont pour l'instant inconnus, mais la population sur place exprime sa colère. Le révérend pasteur Gilbert Kambale, coordonnateur de la société civile de Beni, explique la situation au micro de RFI.

Ce sont des hommes en armes à 19h30 qui l’ont abattu à bout portant. On se rend compte qu’il y a eu altercation entre lui et les assassins qui l’ont abattu. C'est justement après cela que la population s’est révoltée. Celle-ci a barricadé la route, donc il fallait attendre jusqu’au moins la mi-journée pour que la route soit libérée et que le corps puisse être emmené à la morgue. On ne peut pas continuer à tuer les gens régulièrement et que les gens trouvent que c’est normal. En tout cas c’est inadmissible ces assassinats crapuleux qui continuent à endeuiller la population, des massacres qui ont commencé en 2014.

Gilbert Kambale, coordonnateur de la société civile de Beni
26-12-2017 - Par Clémentine Pawlotsky

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.