Nigeria: le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, publie une nouvelle vidéo

Le chef du groupe terroriste Boko Haram, Abubakar Shekau, apparaît dans une nouvelle vidéo.
© AFP PHOTO / BOKO HARAM

A l'occasion de cette nouvelle année, Abubakar Shekau, le chef historique du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, fait à nouveau parler de lui. Une nouvelle vidéo d'une trentaine de minutes en arabe et en haoussa a été transmise aux médias.

C’est une vidéo qui revendique plusieurs attaques récentes à Maiduguri, à Gamboru et à Damboa. Mais si les attentats-suicides, les raids sur les villages, les villes et les postes militaires se sont multipliés ces deux derniers mois, Boko Haram reste en difficulté et divisé.

Le groupe chercherait surtout à rappeler son existence, selon le spécialiste du Nigeria, Marc Pérouse de Montclos : « Ce n’est pas une grosse attaque, c’est plutôt pour signaler qu’ils sont toujours là. D’autant que peu avant, ils avaient raté un attentat-suicide contre ce même hôpital. Ils montrent également une partie de leur butin, mais il n’y a rien de très exceptionnel dans ce fait d’armes. Je ne pense pas qu’on puisse le lire comme une vidéo importante dans l’histoire de ce groupe. C’est tout simplement une vidéo de rappel, c’est tout, et de réponse à [Tukur] Buratai qui est le chef d’état-major de l’armée nigériane, qui justement avait un peu moqué l’incapacité du groupe à monter des attentats-suicides contre un hôpital ».

Une vidéo qui renforce pour le chercheur la division du groupe : « Quoi qu’il en soit, de certains qui veulent prétendre que le groupe s’étendrait à travers l’Afrique, ce n’est nullement le cas même si le groupe porte toujours la signature de l’Etat islamique, puisqu’on le sait le groupe est divisé en plusieurs factions dont deux au moins se revendiquent de l’Etat islamique, ce qui montre aussi finalement la déconfiture du mouvement à la fois dans le Borno, et ailleurs d’une manière plus générale dans le monde ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.