Republier
Maroc

Maroc: la visite du ministre de l’Energie à Jerada peine à convaincre

Manifestation à Jerada, au Maroc, le 29 décembre 2017.
© REUTERS/Youssef Boudlal

Jerada a besoin d'une attention particulière, c'est le constat fait par le ministre de l'Energie marocain, qui a fait le déplacement vers cette ville touchée par la pauvreté et le manque de travail. Le ministre Aziz Rebbah a affirmé qu'il accueille favorablement les demandes de la population de Jerada. Il a promis une série de mesures urgentes, à moyen terme, mais les citoyens sont fatigués de promesses et veulent des faits sur le terrain, comme l'exprime Said Al Manjami, un militant de la ville.

« Nous en avons marre, nous n'en pouvons plus de cette façon de considérer les revendications du peuple marocain. Que de belles paroles, que des discours qu'on entend dans les médias, dans les slogans et partout...Ils disent qu'il y a des grands projets, mais quand on examine la réalité, nous rencontrons la pauvreté dans ses expressions les plus extrêmes. Nous attendons des faits concrets sur le terrain et dans la pratique. Le citoyen qui souffre d'injustice dans le Maroc profond doit sentir ce concret, celui qui descend 70 mètres sous terre pour gagner le pain de son fils doit le sentir aussi. Cette réalité doit changer... Le responsable (ministre) parle d'offrir 10 000 emplois pour la ville. Pour nous, ce ne sont que des paroles, un discours sans fondement, tant qu'il n'a pas donné des précisions sur la nature des projets capables d'offrir des emplois à nos jeunes ; c'est notre position à Jerada et nos manifestations continueront jusqu'à obtenir nos droits. »

Le Maroc, où le procès de militants du Hirak, le mouvement de contestation né dans la région du Rif (nord) a repris hier. La Cour d'appel de Casablanca est chargée de juger en première instance un total de 54 prévenus.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.