Republier
Guinée Justice

Massacre de septembre 2009 en Guinée: non-lieu pour 2 inculpés

Vue de Conakry, en Guinée.
© Getty Images/Waldo Swiegers/Bloomberg

On vient de l'apprendre hier, vendredi 12 janvier, deux inculpés dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009 en Guinée ont bénéficié d'un non-lieu décidé par le pool des juges d'instructions. L'information a été révélée par nos confrères de « Jeune Afrique ». Il s'agit du général Mathurin Bangoura, aujourd'hui gouverneur de Conakry, membre influent de la junte au pouvoir au moment des faits, et de Bienvenue Lamah, capitaine de gendarmerie, soupçonné d'avoir été à l'époque responsable d'une milice qui aurait participé au massacre. Les avocats des parties civiles ont fait appel mardi dernier de cette décision qu'ils jugent inacceptable. Maître Alpha Amadou DS Bah s'exprime au micro de RFI.

C'est une grande déception pour nous.
Alpha Amadou DS Bah, avocat
13-01-2018 - Par Marie-Pierre Olphand

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.