Epidémie de choléra en RDC: l’OMS renforce son soutien aux autorités

Victime du Choléra au Nord-Kivu, en RDC.
© ROBERTO SCHMIDT / AFP

L’OMS vient au secours de la RDC concernant l’épidémie de choléra. L'Organisation mondiale de la santé a mis en garde, ce lundi matin, contre un haut risque de propagation. Elle renforce son soutien aux autorités pour faire face et elle a remis 13 tonnes de matériel et de médicaments au gouvernement.

Et elle n'est pas venue les mains vides. Madame Matshidiso Moreti a remis au gouvernement treize tonnes de matériel et de médicaments. La directrice Afrique de l'OMS a évoqué la contribution de son organisation pour faire face à la grave épidémie de choléra qui sévit dans le pays. « Nous avons compris [que dans] une grande ville comme Kinshasa, avec 10-12 millions d’habitants, avec les pluies, avec les inondations, le risque de propagation de cette épidémie est très haut. Donc je suis venue pour montrer et pour encourager, donner des instructions à notre équipe, ici ».

Le risque de propagation de cette épidémie est très haut.
Matshidisho Moreti, directrice Afrique de l'OMS
15-01-2018 - Par Kamanda Wa Kamanda

« [À] Kinshasa... on a eu 531 cas, avec autour de 32 décès. Donc une forte mortalité », nous explique Sylvain Yuma Ramazani, représentant du ministre de la Santé.

A ce jour, Kinshasa dispose de deux centres de traitement de choléra, un au Camp Luka et l'autre à Paka Djuma.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.