Republier
RDC

RDC: la société civile de Beni appelle à une journée ville morte

Rue de Beni, au Nord-Kivu, RDC.
© Wikimédia

En République démocratique du Congo, la société civile du territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu, dans l'extrême est du pays, appelle à une journée ville-morte ce lundi. L’objectif, c’est de manifester son ras-le-bol des violences et des groupes rebelles, dont les ADF ougandais, qui écument cette région. La société civile organise son mouvement alors qu'on est au troisième jour d'une offensive qualifiée de « grande envergure » par les FARDC, et qui ne devrait prendre fin qu'avec l'éradication de tous les groupes rebelles, ont promis les chefs militaires congolais. Mais cela ne rassure pas tout à fait la société civile congolaise, qui se rappelle qu'il y a déjà eu plusieurs grandes offensives annoncées depuis des années, mais sans grand résultat.

Nous avons appelé à la journée ville morte, tout simplement parce qu’il y a une insécurité presque généralisée dans la ville de Beni et ses environs. Il y a eu ces derniers mois des assassinats, cambriolages de magasins, boutiques et maisons, mais également des kidnappings.

Gilbert Kambale, le coordinateur de la société civile de Beni
15-01-2018 - Par Esdras Ndikumana

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.