Crise politique au Togo: l'opposition en déplacement à Conakry

Le président guinéen Alpha Condé, à Paris, le 22 novembre 2017.
© PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP

Au Togo, le dialogue politique se fait toujours attendre, mais peut-être plus pour longtemps. L'opposition togolaise était à Conakry mardi 16 janvier et avant-hier lundi, à l'invitation du président guinéen, Alpha Condé, qui joue un rôle de médiateur dans cette crise politique au Togo. Objectif de la rencontre : essayer de lancer le dialogue entre le gouvernement togolais et l’opposition.

« Nous sommes préoccupés par la situation au Togo », a indiqué le président guinéen à l’issue de la rencontre avec l’opposition togolaise. « Et nous allons œuvrer pour qu’il y ait toutes les conditions d’un dialogue apaisé. »

Alpha Condé a confirmé qu’il avait proposé une date. Il a également ajouté qu’une mission serait envoyée à Lomé pour présenter aux autorités les demandes de l’opposition.

La délégation de l'opposition togolaise va maintenant aller au Ghana en concertation avec nos frères du Ghana. J'enverrai une mission auprès du président Faure présenter ces demandes [de l'opposition] afin qu'on arrive à une solution.
Alpha Condé après la reunion avec l'opposition toglaise
17-01-2018 - Par Moktar Bah

En effet, celle-ci attend d’autres gestes du pouvoir. Elle réclame la libération de tous les détenus politiques, le retour aux casernes de l'armée, ainsi que la levée de l'interdiction de manifester dans trois villes du Nord, Mango, Bafilo et Sokodé.

Les autorités togolaises, elles, répondent qu’une soixantaine de personnes a été graciée par le président. Mais que celles qui n'ont pas encore été jugées ne peuvent pas être libérées. Concernant l'armée, elles répondent que seuls les policiers et les gendarmes sont déployés pour assurer la sécurité.

Et enfin qu’il ne serait pas prudent d'autoriser les manifestations dans les trois villes du Nord marquées par des violences lors des manifestations, tant que la sécurité ne sera pas complètement revenue.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.