Republier
Zimbabwe

Zimbabwe: l'absence prolongée de Morgan Tsvangirai inquiète

Photo non datée de l'opposant zimbabwéen Morgan Tsvangirai.
© REUTERS/Philimon Bulawayo

Toujours pas de nouvelles du leader du principal parti d’opposition zimbabwéen, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC). Depuis un mois, Morgan Tsvangirai est hospitalisé en Afrique du Sud où il reçoit des soins. L’année dernière, l’opposant historique avait publiquement annoncé qu’il souffrait d’un cancer du côlon. Son absence préoccupe.

A quelques mois de l’élection présidentielle, la première sans l’ex-président Robert Mugabe, l’absence prolongée de Morgan Tsvangirai inquiète. Son parti assure qu’il va bien, qu’il est en convalescence  en Afrique du Sud, et qu’il va bientôt rentrer.

Mais cela fait un mois maintenant que le leader du MDC est absent. Et certaines personnes au sein de l’opposition se demandent s’il va revenir à temps, et s’il ne faudrait pas choisir un autre candidat.

Plusieurs personnalités du parti se sont d’ailleurs déjà positionnées. Nelson Chamisa, numéro 2 du parti, se dit confiant. « Cette année, nous allons gagner » assure-t-il. La Zanu PF, le parti au pouvoir, est divisé. »

Avant d’ajouter qu’il s’agit également des législatives et que le travail des équipes sur le terrain est tout aussi important que la figure de proue du mouvement.

Les analystes politiques, eux, sont moins optimistes. La maladie de Tsvangirai a attisé les luttes pour sa succession. Et en son absence, le parti se déchire.

Chamisa assure que Morgan Tsvangirai reste le candidat du MDC et qu’ils lanceront officiellement leur campagne ce mois-ci.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.