Afrique du Sud: le film «Inxeba» heurte l'ethnie Xhosa

Un homme de l'ethnie Xhosa se tient devant le Trou dans le Mur, dans la région du Cap oriental.
© Hein Von Horstein/Gettyimages

Le film sud-africain Inxeba (« la blessure » en langue xhosa) a participé à plus de 40 festivals internationaux et a reçu 19 prix. Sa sortie nationale était prévue vendredi. Mais le film est controversé en Afrique du Sud. Il raconte l'histoire d'amour entre deux hommes lors d'un rite initiatique de l'ethnie Xhosa. Plusieurs cinémas sud-africains ont dû annuler la projection pour des raisons de sécurité. Les appels aux boycotts s'enchaînent dans le pays pour interdire le film qui, selon ses détracteurs, dégraderait les valeurs traditionnelles xhosa.

Salué par la critique dans le monde entier, Inxeba est annoncé comme l'un des plus gros succès du cinéma sud-africain de ces dernières années. Mais le film, mettant en scène une relation homosexuelle lors d'un rite traditionnel Xhosa, déchaîne les passions.

A Port Elizabeth, au Cap ou à Johannesburg, des projections ont été annulées devant le risque sécuritaire. Certains membres de l'équipe du film ont même dit avoir reçu des menaces de mort.

Les opposants reprochent au film de caricaturer les rites d'initiation Xhosa, censés rester secrets. Ils lui reprochent aussi de les dévaloriser, en les traitants sous l'angle d'une rencontre homosexuelle.

C'est surtout à East London et Port Elizabeth que les réactions ont été les plus vives. Car la région du Cap oriental est la région d'origine de l'ethnie Xhosa, ethnie dont le roi a officiellement demandé l'interdiction du film.

Le mariage homosexuel a beau être légal en Afrique du Sud, les débats autour de la communauté LGBT restent tendus. Le scénariste d'Inxeba s'attendait aux critiques mais espère, selon ses mots, « repousser l'ignorance d'une partie de la société ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.