Republier
RDC Belgique

Belgique: la RDC ferme son consulat à Anvers et réduit les vols entre les 2 pays

Le centre ville d'Anvers, la capitale du diamant en Belgique.
© Getty Images/Guo Ping

La tension monte d'un cran entre la Belgique et la République démocratique du Congo. Kinshasa a demandé ce lundi la fermeture de consulats dans les deux pays ainsi que la baisse de la fréquence des vols de Brussels Airlines, compagnie nationale belge, en direction de la capitale congolaise. Mi-janvier, Bruxelles avait annoncé une « révision fondamentale » de sa coopération avec les autorités congolaises jusqu'à l'organisation d'élections crédibles. Depuis lors, Kinshasa multiplie les gestes hostiles et ces dernières mesures risquent de peser sur les affaires belges en RDC.

Il n'y aura bientôt plus de consulat congolais à Anvers, ce port flamand qui est surtout la capitale mondiale du diamant. Les autorités congolaises exigent que Bruxelles fasse de même pour l'une de ses représentations consulaires dans le pays.

Sans confirmation officielle, il se murmure dans les couloirs diplomatiques belges que le consulat visé serait celui de Lubumbashi, capitale économique du pays et haute place, de l'industrie minière. De quoi ralentir sérieusement les affaires belges en RDC.

Autre frein : la compagnie Brussels Airlines est sommée de réduire la fréquence de ses vols à destination de Kinshasa. A partir de cette semaine, il n'y aura plus que quatre liaisons hebdomadaires contre sept. L'Autorité de l'aviation civile congolaise justifie cette décision par le « manque de réciprocité dans l'exploitation des services aériens entre la RDC et la Belgique ».

En clair, les compagnies aériennes congolaises n'ont pas accès au ciel belge. Et pour cause, toutes les compagnies aériennes congolaises figurent sur la liste noire de celles interdites de vol en Union européenne. Entre 2013 et 2016, la RDC a enregistré pas moins de 24 crashs d’avions.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.