Liberia: l’ex-présidente Ellen Johnson Sirleaf reçoit le prix Mo Ibrahim 2017

La présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf à Addis-Abeba, le 30 janvier 2017.
© REUTERS/Tiksa Negeri

Ellen Johnson Sirleaf, ex-présidente du Liberia et prix Nobel de la paix est la lauréate du prix Mo Ibrahim 2017. Ce prix qui lui a été décerné, ce lundi 12 février, pour « sa gouvernance exceptionnelle en Afrique », selon la Fondation Mo Ibrahim, basée à Londres. Le prix récompense un ancien chef d'Etat ou chef de gouvernement pour son travail d'intérêt public ou son action en faveur du développement durable. Ellen Johnson Sirleaf  a quitté le pouvoir, en janvier 2018, pour laisser la place à Georges Weah. Pourquoi avoir aujourd'hui choisi Ellen Johnson Sirleaf ? Aïcha Bah Diallo, ex-ministre guinéenne de l'Education et membre du Comité d'attribution du prix, nous l'explique.

D’abord elle est arrivée par des élections libres et transparentes. Ensuite, elle a pris ce pays qui a connu 14 années de guerre civile et elle a réussi à le transformer, à réconcilier la population, à développer des institutions sur lesquelles le Liberia peut continuer à progresser.
Aïcha Bah Diallo
12-02-2018 - Par Marie-Pierre Olphand

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.