Rwanda: Laura Flessel, ministre française des Sports, en visite

Laura Flessel, la ministre des Sports.
© RFI/ Pierre René-Worms

La ministre des Sports française Laura Flessel est arrivée ce 15 février au soir à Kigali, au Rwanda, dont elle repartira le 18 février. Au mois de janvier, l'ancien président français Nicolas Sarkozy s'était déjà rendu dans le pays lors d'une visite axée sur les affaires. Même si le programme de la ministre est tourné essentiellement vers le sport, on peut y voir un début de réchauffement des relations diplomatiques.

La ministre française des Sports Laura Flessel rencontre ce 16 février au matin son homologue rwandaise Julienne Uwacu. Elles s'entretiendront notamment du développement du cyclisme au Rwanda, du sport à l'école ainsi que du sport féminin.

Les deux ministres inaugureront ensuite le premier City Stade du pays. Elles participeront également au départ du Championnat africain de cyclisme sur route samedi le 17 février.

Cette visite de la ministre Laura Flessel « s'inscrit dans le cadre des orientations fixées par le président de la République dans son discours de Ouagadougou », précise une note à la presse.

Première visite d'un officiel français depuis Sarkozy en 2010

Cette visite intervient quelques semaines après la clôture de l'enquête à Paris sur l'attentat contre l'avion du président rwandais Juvénal Habyarimana, le 6 avril 1994, point de départ du génocide des Tutsis qui avait fait 800  000 morts en trois mois.

Il s'agit de la première visite d'un officiel français en fonction depuis 2010, quand le président français Nicolas Sarkozy avait rendu visite à son homologue rwandais, Paul Kagame, une première depuis 1994. S'il ne s'agit pas d'une rencontre au sommet de l'Etat, cette visite de Laura Flessel représente tout de même un premier petit pas vers un rapprochement diplomatique.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.