RDC: une propriété du président Kabila à nouveau attaquée dans le Nord-Kivu

Le président congolais, Joseph Kabila, lors du conférence de presse, le 26 janvier 2018, à Kinshasa.
© REUTERS/Kenny Katombe

En RDC, une autre propriété privée du président Joseph Kabila a été visée par une attaque des Maï-Maï dans le Nord-Kivu, dans l'est du pays. Des violents affrontements  ont opposé jeudi 15 février à l'aube des éléments de la garde républicaine et des Maï-Maï autour de la ferme de Kabasha.

L'attaque contre une résidence du président Joseph Kabila a été confirmée par le porte-parole de l'armée congolaise. Mais ce dernier s'est réservé le droit de donner le bilan des affrontements. De son côté, la société civile en RDC avance le chiffre de trois morts dans les rangs des assaillants. L'armée aurait fait également de nombreux prisonniers.

Selon des témoins sur place, des présumés Maï-Maï Mazembe sont arrivés à l'aube jeudi 15 février dans la localité de Kabasha, sur la route Beni-Butembo, dans le Nord-Kivu. Dans leur tentative d'investir la ferme privée du président Joseph Kabila, ils se sont heurtés aux éléments de la garde républicaine positionnés sur place.

Des affrontements d'une rare violence entre les deux groupes ont alors éclaté. Finalement, les combats ont tourné à l'avantage de la garde républicaine. Dans l'intervalle, le village de Kabasha s'était déjà vidé de sa population. Une autre attaque dirigée contre une propriété du président Joseph Kabila avait eu lieu dans la nuit de Noël à Musienene, toujours dans le Nord-Kivu.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.