Dialogue au Togo: début des travaux du comité préparatoire

Rassemblement de Togolais pour réclamer l'alternance politique, à Lomé, au Togo, le 5 octobre 2017. (Photo d'illustration)
© MATTEO FRASCHINI KOFFI / AFP

Au Togo, pouvoir et opposition travaillent depuis ce 15 février en comité préparatoire en prélude à l'ouverture officiel du dialogue permettant de mettre fin à près de six mois de contestation du président Faure Gnassingbé.

Huit Togolais, dont deux membres du gouvernement, trois représentants de l'Union pour la république (Unir) au pouvoir et trois autres de la coalition des 14 partis de l'opposition se sont mis autour de la table ce 15 février avec la délégation de la médiation ghanéenne, conduite par Albert Kan-Dapaah, ministre ghanéen de la Sécurité.

Au terme de près de 4h30 de travaux, seul l'ambassadeur Daniel Osseyi, de la délégation de la médiation, a fait la déclaration suivante : « Le comité probatoire s'est réuni toute la journée et a fait beaucoup de progrès ».

« Mesures d'apaisement »

Selon l'ambassadeur Daniel Osseyi, les deux partis ont défini le règlement intérieur qui devra conduire les travaux du dialogue. Peu avant le début de la réunion, Jean-Pierre Fabre, le président du principal parti d'opposition, l'Alliance nationale pour le changement, et Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice de la coalition d'opposition, sont venus encourager les trois membres de la coalition qui participent aux travaux du comité préparatoire.

Avant de repartir, Jean-Pierre Fabre a lancé aux journalistes : « On a souhaité depuis longtemps que les mesures d'apaisement soient réglées pour que nous rentrions dans le vif du sujet. Peut-être que c'est bientôt avec la réalisation des mesures d'apaisement ».

Le comité préparatoire devra continuer ces travaux ce vendredi 16 février avec au programme sans doute, l'évaluation de ces mesures d'apaisement réclamées par la coalition de l'opposition. Le dialogue proprement dit s'ouvre lundi prochain, le 19 février.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.