Republier
Gabon

Gabon: remaniement au sein du gouvernement

Le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze-Ngondet, en septembre 2016.
© STEVE JORDAN / AFP

Un remaniement gouvernemental intervient au Gabon à deux mois des élections législatives. Plusieurs ministres changent de poste, deux entrent au gouvernement et un autre en sort après que des images de lui lors d'une fête ont suscité un tollé sur la Toile.

Le Premier ministre gabonais Emmanuel Issoze Ngondet a été sans pitié pour Yves Fernand Manfoumbi, le seul à quitter le gouvernement à l'issue du remaniement ministériel.

Le week-end dernier, le désormais ex-ministre de l'Agriculture s'est rendu dans son fief électoral. Lors d'un rassemblement avec sa base, il s'est mis à danser au point de se rouler au sol. Les images ont indigné la blogosphère.

Nkea Dzigué toujours en poste

En revanche, le Premier ministre a sauvé Francis Nkea Dzigue. Les magistrats paralysent la justice gabonaise depuis décembre dernier pour obtenir la démission de ce ministre qui les a traités de « corrompus ». Francis Nkea Dzigué est muté au ministère de l'Habitat. Edgard Anicet Mboumbou Miyakou le remplace à la justice.

L'entrée la plus remarquable est celle de Guy Rossatanga Rignault. Il quitte le Secrétariat général de la présidence de la République pour le ministère de la Mer.
Quelques ministres ont donc changé de poste mais l'équipe n'a pas été trop bousculée à deux mois des élections législatives prévues le 28 avril prochain.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.