Une militante du droit des femmes en RDC primée à Genève

Julienne Lusenge. (Capture d'écran)
© Source: FIDH/Youtube.com

« Le corps des femmes était le champ de bataille des hommes ». Cette phrase est de Julienne Lusenge, militante congolaise (RDC) qui s'engage depuis trente ans en faveur des femmes victimes de violences dans l'est du pays. La présidente de l'association Solidarités des femmes pour la paix et le développement intégral (Sofepadi) est à l'honneur de la conférence annuelle sur les droits de l'homme et la démocratie à Genève ce mardi 20 février. Le « Geneva Summit for Human Rights and Democracy » a décidé de lui décerné le « 2018 International Women's Rights Award » pour son accompagnement des femmes victimes de violences sexuelles. Un soutien financier, médical, moral et juridique qui porte ses fruits, indique Julienne Lusenge au micro de RFI.

Nous nous sommes constituées en association pour assister les femmes victimes.
Julienne Lussenge
20-02-2018 - Par Achim Lippold

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.