Festival de cinéma de Berlin: le Camerounais J.-P. Bekolo présente deux films

Le réalisateur camerounais Jean-Pierre Bekolo en 2007 (photo d'illustration).
© Eric Fougere/VIP Images/Corbis via Getty

Cap sur Berlin où se tient jusqu'à dimanche prochain la 68ème Berlinale, l'un des festivals de cinéma les plus importants au monde avec Cannes et Venise. Cette année, pas de film africain en compétition (l'an dernier, Alain Gomis avait remporté l'Ours d'argent pour Félicité). Mais néanmoins les films africains sont présents dans d'autres sections comme le «Forum» qui programme deux films du réalisateur camerounais Jean-Pierre Bekolo.

Une fiction tournée en Afrique du Sud et ayant l'apartheid des années 50 pour toile de fond ; un documentaire capté en 2016 lors des premiers Ateliers de la pensée à Dakar. Les deux films que Jean-Pierre Bekolo présente dans la section «Forum» de la Berlinale sont très différents. Pourtant ils ont en partage une réflexion philosophique sur l'homme noir, l'Afrique et son apport intellectuel.

«Sartre changed my life… » Dans «Miraculous Weapon», sa fiction, le réalisateur camerounais présente un condamné à mort qui veut apprendre le français pour pouvoir écrire de la poésie, comme Aimé Césaire

Jean-Pierre Bekolo reprend le terme de « négritude », forgé par Aimé Césaire. « Les artistes africains ne se sont pas assez saisis de la négritude comme esthétique, nous explique-t-il. Pour moi, il était important de ramener la négritude dans notre cinéma. Evidemment ce personnage a lu Césaire, Sartre et aimerait se saisir de ces armes miraculeuses dont parle Aimé Césaire, pour se libérer justement.»

à (re)lire: Aimé Césaire et le mouvement de la Négritude

Depuis son premier film remarqué à Cannes, Quartier Mozart (1992), il avait 25 ans, le cinéaste désormais quinquagénaire multiplie les projets. Jean-Pierre Bekolo travaille également sur une grande série historique, Our wishes dont dix épisodes ont déjà été tournés.

à (ré)écouter: Jean-Pierre Bekolo, invité de «En sol majeur»

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.