Cameroun: Paul Biya crée une «région militaire» dans une province anglophone

Des soldats patrouillent à Bafut, dans le nord-ouest du Cameroun, en zone anglophone, le 15 novembre 2017.
© AFP

Du changement dans l'armée camerounaise. Le président Biya vient de signer un décret créant une nouvelle « région militaire » dans l'ouest du pays, en crise depuis plus d'un an. Le poste de commandement sera basé à Bamenda, l'une des principales villes à majorité anglophone.

Le président camerounais a voulu réorganiser les forces de défense pour qu'elles soient plus efficaces. Voilà comment le ministère de la Défense résume ces changements.

Le plus important de ces changements résulte dans la création d'une nouvelle région militaire interarmée. Concrètement, cela signifie qu'un nouveau centre de commandement est créé au coeur de la zone troublée que sont les régions anglophones depuis plus d'un an. A Bamenda plus précisément. Cela signifie également que le nombre d'hommes déployés sur place va augmenter. « Nous sommes en train de monter en puissance », explique le porte-parole de la Défense, sans donner davantage de détails.

De toute façon, « le nombre exact de bataillons n'a pas vraiment d'importance, explique un chercheur camerounais, car il y a généralement des unités du BIR, le bataillon d'intervention rapide, qui n'entrent pas dans les comptes et qui ne dépendent pas directement de l'armée mais de la présidence camerounaise. »

Pour ce chercheur, l'objectif est de rapprocher du théâtre d'opérations un commandement qui semblait un peu dépassé. Cette réorganisation militaire dans l'ouest signifie surtout, selon lui, que les autorités ont choisi de durcir la réponse militaire dans cette crise anglophone.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.