Republier
Cameroun

Cameroun: le SDF investit Joshua Osih candidat à la présidentielle

Joshua Osih, désormais candidat du Social Democratic Front (SDF), principal parti de l'opposition, à la prochaine présidentielle au Cameroun.
© osih.com

Au Cameroun, le congrès du principal parti d’opposition, le Social democratic front (SDF), ouvert jeudi dernier à Bamenda, s'est achevé, ce samedi 24 février, avec l'élection de son candidat à l'élection présidentielle. Ce sera Joshua Osih qui a largement battu -avec 88% des suffrages- le député Forbi Chinda. Plus tôt, dans la matinée, un autre candidat Joseph Mbah Ndam s'était désisté. Joshua Osih va ainsi aller, pour la première fois, à la course à la magistrature suprême de ce parti fondé par Ni John Fru Ndi qui a aussitôt déclaré croire en ses chances lors de l'élection présidentielle prévue en octobre.

Il n’y a pas eu vraiment match. Après le désistement surprise du candidat Joseph Mbah Ndam, Joshua Osih est passé haut la main, à près de 90 % des voix des 1 500 délégués votants.

« Je suis reconnaissant déjà à ma famille politique. Je sais que c’est une énorme tâche qui m’attend et je suis conscient de tout ce qui doit être fait pour essayer d’être prêt le jour J », a-t-il déclaré.

La primaire interne terminée, le candidat investi s’est tout de suite dit ouvert à des rencontres avec d’autres formations politiques aux candidats de l’opposition.

« Nos portes sont grande ouvertes. Nous avons constamment des discussions avec pas seulement des candidats mais aussi toute autre organisation qui peut nous aider à arriver à notre but. Nous n’excluons donc pas des alliances ou des coalitions », a-t-il annoncé.

Quid de ses chances face au candidat du parti au pouvoir, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) ? Joshua Osih croit, qu’à force de travail, sa candidature, même face à Paul Biya, est solide.

« Je pense que si c’est le président sortant, les chances sont immenses. Mais vous savez, je n’ai jamais fait la politique avec de la chance, mais uniquement avec du travail et c’est pour cela que je me remets au travail dès demain matin, pour pouvoir finalement arriver à cet objectif d’une transition démocratique. De la première transition démocratique dans notre pays, plus de soixante ans après notre indépendance », a assuré le candidat à la présidentielle du principal parti d’opposition.

Dans tous les cas, pour le SDF et son candidat, la course est déjà ouverte.

Joshua Osih, un homme d'affaire prospère et un politique aguerri

Joshua Osih, aujourd’hui âgé de 49 ans, a imposé depuis une dizaine d'années son imposante carrure dans le débat public notamment politique, au Cameroun. Au sein du SDF dans lequel il milite depuis le début des années 2000, il accède vite aux responsabilités en devenant en 2003 le président régional du Sud-Ouest, sa région d’origine.

A Douala, où il réside, il est aussi devenu une figure médiatique de premier plan, les médias appréciant particulièrement sa capacité à user avec une égale attitude du français et de l’anglais, assurément un atout dans un pays aujourd’hui divisé sur la question anglophone.

Joshua Osih est aussi un homme d’affaires réputé prospère, mais certains interrogent des contrats qu’il aurait avec la présidence de la République, à qui sa compagnie affrèterait des avions.

Mais là où ses adversaires l’attendent le  plus, c’est sur la question de sa nationalité. Métis de mère suisse, certains prétendent qu’il disposerait aussi du passeport helvétique, ce qui le disqualifierait d’office de la course à la présidentielle, la double nationalité n’étant pas reconnue au Cameroun. Une accusation dont il s’amuse, renvoyant ses détracteurs à son mandat de député, brigué en 2013.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.