Republier
Niger

Niger: société civile et opposition manifestent contre la loi de finances 2018

Manifestation dans les rues de Niamey au Niger, le 29 octobre 2017, contre la loi de finances 2018. (Photo d'illustration)
© BOUREIMA HAMA / AFP

Au Niger, une marche et un meeting de la société civile nigérienne ont eu lieu, ce dimanche 25 février, à Niamey et à l'intérieur du pays. Pour la quatrième fois consécutive, les manifestants ont dénoncé la loi de finances 2018 qualifiée d'anti-sociale. Les manifestants ont reçu le soutien des partis politiques de l'opposition et des syndicats.

C’est la quatrième fois consécutive que la société civile bat le pavé dans les rues de la capitale. Après certains syndicats, elle vient de recevoir le soutien des partis politiques de l’opposition.

« L’Etat doit revenir en arrière. Après presque dois de mise en œuvre, nous pensons que la pression populaire va contraindre le gouvernement à revenir à de meilleurs sentiments », a déclaré le leader de l’opposition, Soumana Sanda.

Beaucoup de retraités étaient également visibles parmi les manifestants qui demandaient notamment le retrait des petites taxes de la loi des finances.

Dimanche prochain, ce sera au tour de la mouvance présidentielle de faire sa démonstration de force.

Si les produits de première nécessité augmentent, c’est sûr que je vais ressentir cela.

Reportage à Niamey
25-02-2018 - Par Moussa Kaka

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.