La Turquie et la Mauritanie renforcent leur coopération

Le président turc Recep Tayyip Erdogan (d.) et son homologue mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz à l'aéroport de Nouakchott, le 28 février 2018.
© KAYHAN OZER / AFP

Le président turc Recep Tayyip Erdogan est à Dakar, au Sénégal. Il était en début de semaine à Alger et mercredi 28 février à Nouakchott. C'est la première fois qu'un chef d'Etat turc se rendait en Mauritanie. Une visite de quelques heures qui a permis de sceller un peu plus la coopération entre les deux pays.

Les relations entre les deux pays ne datent pas d'hier. Mohamed Ould Abdel Aziz s'est rendu en Turquie en 2010. Et c'est d'ailleurs ce voyage qui a impulsé une nouvelle dynamique entre Nouakchott et Ankara.

Même si le président turc n'a pas dormi mercredi dans la capitale mauritanienne, et que son passage n'a duré que quelques heures, les deux pays ont signé plusieurs conventions dans les domaines de l'agriculture, du tourisme, de la pêche, ou encore de l'éducation.

Un conseil d'affaire mauritano-turc a également été créé, pour renforcer les échanges commerciaux qui ont pris ces dernières années du volume : 20% de plus entre 2015 et 2017.

Plus de quarante navires de pêche turcs pêchent en Mauritanie aujourd'hui. Et Turkish Airlines dessert désormais le pays.

Mais les deux pays veulent échanger encore plus et booster leurs investissements. Ankara s'intéresse notamment au potentiel minier de la Mauritanie.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.