Republier
Egypte Soudan

Egypte: l'ambassadeur soudanais reprend son poste

Le président soudanais Omar el-Béchir, au pouvoir depuis 1989, après l'annonce de sa victoire le 27 avril 2015.
© REUTERS/Mohamed Nureldin Abdallah

Après deux mois d'absence, l'ambassadeur du Soudan va regagner son poste en Egypte. Il avait été rappelé en consultations le 5 janvier sans que le Soudan n'annonce les causes de la crise diplomatique. Les relations entre Le Caire et Khartoum sont tendues depuis juillet 2013.

Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

La principale cause de tension est idéologique. Le régime islamiste de Omar el-Béchir n'a pas apprécié la destitution du président Frère musulman Mohamed Morsi avec lequel il entretenait d'excellentes relations. Le différend frontalier du Triangle de Halayeb, situé sur la mer Rouge entre l'Egypte et le Soudan, semblait en voie d'être résolu. Le Caire qui avait pris le contrôle de ce territoire n'était plus opposé à sa restitution.

L'arrivée du président Abdel Fattah al-Sissi au pouvoir a tout remis en question. Le Caire a décrété terroriste la confrérie des Frères musulmans et a renforcé sa main mise sur Halaïb en lançant un programme de développement comprenant infrastructures portuaires et prospection pétrolière.

Cette tension a poussé le Soudan à se ranger du côté de l'Ethiopie dans son différend sur les eaux du Nil avec l'Egypte. Le retour de l'ambassadeur permettra de détendre l'atmosphère sans pour autant régler les différends.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.